mali-2606-crop

La Constitutionnalisation du Droit à l’Alimentation

Publicatiedatum: 05/03/2019

L'ONG OMAES, dans le cadre de la mise en oeuvre du programme CEA au Mali, entreprend un lobby auprès du gouvernement Malien en vue de la constitutionnalisation du droit à l’alimentation.

En Mai 2017, OMAES dans le cadre de la mise en oeuvre du programme CEA au Mali entreprend un lobby auprès du gouvernement Malien en vue de la constitutionnalisation du droit à l’alimentation.

L'action porte ses fruits et le gouvernement malien accepte d'intégrer le droit à l'alimentation dans le projet de la nouvelle Constitution. Le changement apparaît dans l'article 17 comme suit: “ L'éducation, la formation, le travail, le logement, les loisirs, la santé, l'alimentation, la nutrition et la protection sociale constitutive des droits” .

Le référendum qui initialement était prévus pour le 9 juillet 2017 fut reporté, pour cause,des manifestations publiques voulant dénoncer la volonté du président d’étendre ses pouvoirs ont eu lieu partout dans le pays. Cependant,de cette situation est désormais née un rôle de veille de la Société Civile dans le cadre de la concrétisation progressive du Droit à une Alimentation Adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau national.

C’est dans cette dynamique qu’en décembre 2018, OMAES en collaboration avec le SUN Société Civile a organisé un atelier d’orientation des parlementaires et des élus municipaux sur leur rôle et responsabilité en matière de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

A l’issu de cette rencontre, les parlementaires se sont engagés à appuyer le programme CEA et SUN Société Civile concernant les aspects législatifs, la mobilisation des ressources et la redevabilité en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Par ailleurs les parlementaires se sont aussi engagés à suivre le référendum constitutionnel finalement prévu pour mars 2019 afin de maintenir la sécurité alimentaire et nutritionnelle comme droit constitutionnel dans l’article 17 du projet de loi portant révision constitutionnelle et de suivre l’insertion de la nutrition dans les Plan de Développement Social Économique et Culturel.

Retour à la vue d'ensemble

Civic Engagement Alliance uses cookies

We use cookies to make your experience of our website better. Please indicate whether you can consent to us using cookies. Our cookies policy explains what cookies are and how we use them. More info